Bien plus qu’une simple sonnette, linterphone est un système très perfectionné permettant d’identifier les visiteurs sans avoir à se déplacer à la porte d’entrée et disposant d’un contrôle d’accès via un digicode. Le dépannage de l’interphone est nécessaire quand cet appareil n’est plus en mesure d’assurer ses fonctions.Quelles sont les causes du dysfonctionnement d’un interphone ? Comment le réparer ?

Les causes les plus courantes de dysfonctionnement

Les pannes interphones peuvent provenir de plusieurs facteurs. Par exemple, vous pouvez ne plus entendre la voix de votre interlocuteur alors que la sonnette fonctionne, ou encore vous pouvez ouvrir la porte mais la sonnette ne marche pas. De plus, la panne peut aussi bien provenir d’une pile hors d’usage, de raccords mal fixés, d’un problème de raccordement, du circuit de transmission vocal, des micro-amplis, d’un fusible interne, de la plaque électronique, de fil détérioré ou d’un boîtier défectueux.Les interphones sont, évidemment exposés aux conditions climatiques extérieures, aux poussières et à la pollution. Pour cela, un entretien régulier permet d’assurer la longévité de son fonctionnement.

Dépannage d’un interphone

Les pannes d’un interphone sont diverses et variées et nécessitent l’intervention d’un professionnel, notamment :
  • Réparation du contacteur de la sonnette :elle nécessite de démonter le boîtier et de déconnecter les fils. Puis, il faut procéder au nettoyage de l’intérieur de la sonnette grâce à un chiffon et un peu d’alcool à brûler,
  • Remplacement du fil de la sonnette : il faut sectionner le fil défaillant, puis relier les deux bouts du fil grâce à un domino,
  • Remplacement d’une gâche électrique : cela consiste à mettre en place la serrure électrique qui sera reliée au parlophone par des câbles électriques et à installer un panneau de contrôle ou tableau électrique.
Un électricien est le mieux placé pour effectuer un diagnostic fiable et rapide : Entreprise MARTIN est votre référence.

Entretien d’interphone : qui est responsable ?

Avant tout, il faut savoir que l’interphone dispose d’une partie privée et une partie commune. En effet, la réparation d’un interphone audio fait partie des travaux d’entretien d’une habitation et de son système domotique.

Partie privée

L’entretien et la réparation du combiné et de l’étiquette nominative sont à la charge du copropriétaire concerné.

Partie commune

L’entretien de la partie commune de l’interphone est à la charge du syndicat des copropriétaires. Il est possible de procéder aux réparations au coup par coup ou de souscrire un contrat d’entretien  garantissant son bon fonctionnement.